De la mine à la vitrine d’une joaillerie, le diamant brut passe par différentes étapes, dont la taille. Bien apprêté, le diamant taillé est optimisé au niveau de ses propriétés optiques tel un véritable joyau de lumière. Prêt à être monté en bijou, le diamant taillé est reconnaissable. Comment ?

Reconnaître un diamant à la loupe

Reconnaître un diamant à la loupe de gemmologue.


Repérer les quatre parties essentielles d’un diamant taillé

Considérée chacune comme une facette plane, chaque partie du diamant présente une forme variable en fonction du type de taille de la gemme :

  • Table : la plus grande facette taillée du diamant.
  • Rondiste : bande qui est la conséquence du débrutage de la ceinture du diamant. Cette partie, régulière ne doit pas être excessivement large ou mince.
  • Couronne : partie supérieure du diamant taillé localisé sur le côté tranchant de la pierre (feuilletis).
  • Culasse : partie inférieure de la gemme taillée dont les différentes facettes sont réunies en « colette » rectiligne ou pointue.

Les variations des dimensions de la table affectent beaucoup moins la brillance de la pierre, à la différence de celles du pavillon. Entre deux extrêmes (trop grand ou trop petit), l’angle de couronne peut influer sur le jeu de la pierre. Une colette ouverte témoigne d’un diamant de taille médiocre, de même qu’un rondiste épais. Quant à la taille idéale du diamant, elle divise encore les professionnels. Toutefois, la taille du diamant peut causer plus de 70% de perte en diamant brut.

Reconnaître un diamant par ses différentes formes

À la différence d’un diamant taillé, un diamant brut présente quatre grandes formes cristallines: octaèdre (faces triangulaires), dodécaèdre (faces pentagonales), cube (faces carrées) et rhombododécaèdre (faces en losange). Ci-dessous, découvrez les différentes formes d’un diamant taillé.

La taille brillant-rond : la plus classique

En 1919, le diamantaire belge Marcel Tolkowsky définit les proportions idéales pour optimiser la brillance du diamant. Est alors née la taille brillant-rond avec ses 57 facettes. Elle reste remarquable avec ses propriétés optiques exceptionnelles.

Les autres formes du diamant, dites « fantaisie »

  • Taille Princesse : forme carrée aux côtés acérés et angles effilés (76 facettes)
  • Taille Poire : en goutte d’eau très raffinée et élégante (56 facettes)
  • Taille Émeraude : rectangulaire aux pans coupés et bords larges (57 facettes)
  • Taille Marquise : en navette et inspirée par la bouche de la Marquise de Pompadour (55 facettes)
  • Taille Radiant : forme rectangulaire avec 52 facettes
  • Taille Baguette : autre forme rectangulaire avec 25 facettes
  • Taille Ovale : inventée en 1957 par Lazare Kaplan International Inc. (55 facettes)
  • Taille Cœur : renvoie à l’amour avec 59 facettes
  • Taille Coussin : à mi-chemin entre la taille émeraude et ovale
  • Taille Triangle : 19 facettes
  • Taille Carré : 29 facettes
  • Taille Asscher : forme carrée aux coins cultivés (72 facettes)
  • Taille 16/16 : 32 facettes
  • Taille 8/8 : 16 facettes

Reconnaître la qualité d’un diamant

Les proportions du diamant taillé déterminent la façon dont la lumière sera réfléchie dans le diamant. Plus elle est taillée dans les bonnes proportions, mieux la gemme réfléchira les rayons lumineux avec une sorte d’effet miroir. Ces derniers seront ensuite dispersés et réflétés à travers la table du diamant. D’ailleurs, les professionnels utilisent le « proportionscope » ou « projecteur de profil » pour mesurer les proportions du diamant ou définir la qualité de sa taille. Ainsi, le certificat de gemmologie du diamant taillé précise la qualité de sa taille. Les diamants « Hearts & Arrows », réputés au Japon pour leur effet « 8 cœurs » ou « 8 flèches », jouissent d’une réelle surcote et sont très prisés. L’inscription « H&A » est souvent visible sur le rondiste. Au-delà de ce label de qualité, des laboratoires de gemmologie mondialement réputés (G.I.A, I.G.I ou H.R.D) présentent les standards de qualité du diamant brillant-rond :

  • Ideal (I) – Taille idéale
  • Excellent (E) – Excellente taille
  • Very Good (VG) – Très bonne taille
  • Good (G) – Bonne taille
  • Fair (F) – Taille assez bonne
  • Poor (P) – Taille médiocre

Au final, on peut aussi reconnaître un diamant taillé par son fini qui détermine son feu. Il tient compte à la fois de sa symétrie et de son poli.