Le diamant est produit un peu partout dans le monde. Si certains pays dominent la tête du classement de plus gros producteurs de diamants bruts, d’autres émergent constamment. La qualité de la gemme n’est pas en reste. Zoom sur les pays producteurs de diamants bruts.

Production de diamants bruts en Afrique

Production de diamants bruts en Afrique.


La production de diamants bruts dans le monde

Elle est liée à l’exploitation minière de la pierre précieuse. Le processus d’extraction du diamant reste toutefois très complexe. D’une région à l’autre, les conditions diffèrent : sites de géologie du diamant brut, degré de performances des machines et outillages, coût exorbitant des opérations, traitements à apporter ou pas… Souvent, des titans se cachent derrière les exploitations du diamant brut, à l’instar du conglomérat diamantaire sud-africain De Beers depuis 1888. Mais quoi qu’il en soit, l’exploitation des diamants bruts requiert plusieurs opérations spécifiques :

  • La séparation du sable diamantifère d’avec les composants ou éléments sans intérêt
  • L’extraction minière en elle-même. C’est un vaste chantier qui s’opère.
  • Le lavage qui permet au final d’évaluer les trouvailles.

En 2005, on estimait la production mondiale de la pierre précieuse à hauteur de 173,5 millions de carats. Le peloton de tête des pays producteurs de diamants bruts concentrait à lui seul plus de 73% de cette production.

Les principaux pays producteurs de diamants bruts

Si certains pays comme l’Afrique du Sud dominent le marché diamantaire brut, d’autres comme le Canada restent incontournables dans cette industrie.

L’indétrônable continent africain

Depuis la fin du XIXème siècle, plusieurs pays africains sont devenus des acteurs majeurs de la production de diamants bruts, notamment avec la découverte des cheminées volcaniques diamantifères de Kimberley (Afrique du Sud). Mais de grandes disparités subsistent concernant la qualité des gemmes produites et leur portée sur l’économie locale. Parmi les plus gros pays africains producteurs de diamants bruts, signataires des accords de Kimberly pour la certification des diamants bruts : Afrique du Sud, Botswana, Zimbabwe, Tanzanie, République Démocratique du Congo, Centrafrique, Namibie, Angola, Ghana, Côte d’Ivoire, Sierra Leone, Libéria et Guinée. Impossible de ne pas citer le « Cullinan » de 3 106,75 carats découvert en 1905 en Afrique du Sud.

Les diamants bruts d’Amérique

Avec plus d’un million de carats produits par an, trois pays d’Amérique du Sud dominent le classement des grands producteurs du continent américain. Il s’agit du Brésil, de la Guyane et du Venezuela. De très beaux spécimens de la gemme et de belle qualité y furent découverts. Ils sont notamment prisés pour leurs couleurs rarissimes : bleu, vert… Rappelez-vous du « Vargas Diamond » découvert le 13 août 1938 au Brésil et pesant à l’époque 726,6 carats. En Amérique, le Canada figure également parmi les zones diamantifères suscitant l’intérêt des sociétés d’exploitation minière. Pour finir, l’Amérique peut se vanter de la présence de la Bourse du diamant à New-York.

La production de diamants bruts en Russie

En étant le plus vaste État de la planète, la Russie dispose de plusieurs ressources minières dont le diamant. Figurant parmi les principaux producteurs de diamants, le pays présente des gisements de qualité dans l’Oural, découverts dans les années 40. Quid des mines de Sibérie, en furent extraits de magnifiques diamants de 50 à plus de 100 carats. Par contre, les conditions climatiques drastiques dans cette région rendent l’exploitation diamantifère beaucoup plus compliquée. La moitié des diamants produits en Russie reste destinée à la joaillerie. On compte l’Étoile de Yakoutie de 232,10 cts parmi les diamants bruts du fonds diamantaire du Kremlin. En 2012, est annoncée l’existence du cratère de Popigaï en Sibérie du Nord, une vaste mine de diamants. À en croire l’avis d’experts, elle concentre des réserves en carats de diamants 110 fois supérieures aux réserves mondiales. Mais son utilisation reste industrielle avant tout.

L’Australie et sa production diamantifère

Considéré comme l’un des principaux producteurs mondiaux de diamants bruts destinés à l’industrie, l’Australie concentre des zones ciblées, théâtres de la découverte de gemmes exceptionnelles. Au Nord-Ouest, la mine d’Argyle est réputée pour ses célèbres diamants roses, donnant souvent lieu à des records de prix. On y retrouve des pierres très rares aux teintes variables : rose pâle à rose intense, violet et rouge…

L’incontournable continent asiatique

L’Inde et la Chine dominent nettement le marché du diamant en Asie. La légende rapporte d’ailleurs que le diamant est exploité en Inde depuis la nuit des temps. Le pays est resté le seul producteur de diamants bruts jusqu’à la découverte au 18e siècle des premiers gisements du Brésil. On y trouve pour cette raison l’une des principales Bourses du diamant, notamment dans la ville de Bombay. Quant à la Chine, elle produisant en 2009 près de 1 100 000 cts de diamants bruts dont 10% de qualité gemme.

Classement mondial de la production de diamants bruts

Quatre pays dominaient la production mondiale de diamants bruts en 2011 :

  • Botswana – 22%
  • Russie – 20%
  • Canada – 19%
  • Afrique du Sud – 15%

Mais en 2009, sur 128 746 000 carats de diamants bruts dans le monde, les pays ci-contre produisaient :

  • Russie – 32 791 000cts
  • Botswana – 31 000 000cts
  • Congo – 18 000 000cts
  • Canada – 10 946 000cts
  • Australie – 10 760 000cts

Au début du 21ème siècle, les principaux pays producteurs de diamants bruts étaient (sur une production en 2000 de 111 703 000 cts au total) :

  • Australie – 26 200 000cts
  • Botswana – 24 652 000cts
  • Russie – 20 500 000cts
  • Congo – 16 500 000cts
  • Afrique du Sud – 10 583 000cts

Une évolution très différente si on compare avec les chiffres de 1993 (sur une production mondiale de 105 559 000 cts) :

  • Australie – 41 876 000cts
  • Russie – 16 000 000cts
  • Congo – 15 610 000cts
  • Botswana – 14 720 000cts
  • Afrique du Sud – 10 300 000cts

Sources des chiffres : USGS et ABARE

Conclusion

La montée en puissance du Botswana, pays d’Afrique australe, en fait le plus grand producteur de diamants dans le monde. 75% des exportations concernent ses diamants bruts. Cependant, beaucoup de mines diamantifères voient leur production baisser. Une inquiétude qui ne touche pas cependant la Russie avec sa réserve incroyable qui requiert toutefois un coût immense pour l’exploitation.