De lui, émane une aura indescriptible. Le diamant est une gemme d’excellence aux origines diverses. Avec des mythes autour de son histoire, la pierre précieuse a longtemps suscité l’admiration des hommes. Découvrez tout sur l’origine du diamant, ses conditions de formation, sa provenance…

L'origine du diamant brut au diamant taillé

L’origine du diamant brut au diamant taillé.


Que dit la légende autour du diamant ?

Son éclat incroyable lui valait dans le temps l’appellation « fruit des étoiles ». On l’associait même aux objets religieux, notamment dans la culture hindoue. On lui conférait de même les vertus d’une amulette ou d’un talisman. Il existe des textes anciens écrits en Sanskrit (langue indo-européenne) et qui pourraient bien dater la découverte du diamant à 400 ans avant J-C. Toutefois, rien n’est fondé.

D’autres estiment son exploitation en Inde depuis plus de 6 000 ans dans les gisements alluvionnaires des zones du Pennar ou encore du Krishnâ. Positionné dans l’État indien de l’Andhra Pradesh, Golconde a marqué l’histoire du diamant en tant qu’illustre centre de commerce diamantaire. Le diamant a longtemps fasciné les hommes et le fera toujours. Aujourd’hui, on s’attache à approfondir les connaissances sur ses origines. Une des conditions nécessaires pour la synthétisation du diamant artificiel.

Origines et conditions de formation du diamant

En 1793, le chimiste français Antoine Laurent de Lavoisier met en évidence la composition du diamant. La reine des pierres précieuse résulte de la cristallisation du carbone. La magie s’opère dans les « entrailles » de la Terre. Soumis à certaines conditions notamment thermiques, le carbone arrive à se dissoudre peu à peu pour former des cristaux de diamant au grossissement progressif. La gemme cristallise dans un système cubique qui lui vaut notamment sa très grande dureté. Suivant l’origine du diamant, découvrez le processus de formation.

Le manteau terrestre, berceau du diamant

Le manteau terrestre désigne la couche intermédiaire entre la croûte terrestre et le noyau planétaire. En termes chiffrés, il représente pratiquement plus de 80 % du volume de la Terre et près de 65 % de sa masse totale. On y trouve de tout : pyroxène, cristaux d’olivine… Soumis dans le manteau terrestre à une pression de 4.5 à 6 GPa et à une température de 1 100°C à 1 500°C, le carbone se transforme en diamant à des profondeurs pouvant atteindre plus de 1 000 kilomètres. De ces types de diamants peut être extraite une roche potassique nommée « kimberlite ». Des diamants formés dans le manteau terrestre sont notamment localisés dans des roches continentales des Alpes ou de l’Himalaya.

Le mécanisme volcanique à l’origine du diamant

Le diamant ayant une origine volcanique se révèle particulièrement rare. La pierre précieuse n’est pas contenue dans le magma. Après avoir parcouru la profondeur du volcan, elle remonte tout doucement à la surface sans transformation. Un tel processus se déroule au moment d’une éruption volcanique S’en suit le refroidissement du magma dans des roches dites « incandescentes ». Il peut s’agir de lamproïte, de kimberlite ou autre. Le diamant s’incruste alors dans les roches. Il n’y a plus qu’à les trouver.

Le diamant trouvé dans les roches sédimentaires

Le processus volcanique y est toujours lié. En remontant à la surface, le magma transporte les cristaux de diamants avec lui. Petit à petit, le matériau subit une sorte d’érosion. Les minéraux comme le diamant se retrouvent alors répartis à la surface. Pouvant présenter des poids et densités différents, ces gemmes s’accumulent en sédiments. Résultat : on parle de diamant d’origine sédimentaire. Rappelez-vous du diamant brut « Eureka » découvert en 1866.

Le diamant d’origine extra-terrestre

Il est peut-être lié à l’impact violent d’un astéroïde avec la planète Terre. Formé de façon naturelle, le diamant d’origine extra-terrestre résulte de la compression puis de la transformation du graphite en diamant. Vous souvenez-vous d’ailleurs du cratère d’impact de Popigaï causé par une chute de météorite en Sibérie il y a de cela 35,7 millions d’années. Avec une origine controversée (une supernova ?), le diamant noir ressemble à de l’hématite On estime sa formation à 100 millions – 1 milliard d’années. Sa couleur noire serait également due à ses très nombreuses inclusions.

La pierre précieuse continue d’étonner avec ses origines diverses, qui peuvent même être de type organique ou glaciaire. Quoiqu’il en soit, le diamant brut est exploité aux quatre coins de la Terre. Parmi les pays producteurs de diamants bruts, on compte : l’Inde, le Brésil, l’Afrique du Sud, la Russie, le Congo, l’Angola, la Chine…