Très passionnant, le métier de diamantaire demande une réelle passion et un certain savoir-faire. Au service des pierres précieuses et fines, le diamantaire sait faire preuve d’une véritable expertise. Découvrez tout sur le métier de diamantaire.

Diamantaire qui loupe un diamant brut

Un diamantaire qui loupe un diamant brut.


Le diamantaire : quel est son rôle ?

Le métier de diamantaire reste à la fois passionnant et complexe, avec un travail de précision autour des diamants. Le diamantaire se doit de respecter la matière. Ses principales qualités : patient – précis – habile – concentré – minutieux.

Amoureux des pierres, sa mission consiste notamment à les tailler de manière à ce qu’elles se présentent sous leur meilleur jour. Le diamantaire est ainsi en quête permanente de la réflexion de la plus pure de la lumière sur les pierres taillées.

Pour ce faire, il use non seulement de son savoir-faire acquis au terme de sa formation, mais aussi des traditions (notamment familiales) autour de son métier, tout en s’appuyant sur les diverses innovations technologiques.

Pour info, voici les étapes de la taille du diamant :
Le clivage : division du diamant brut en deux parties (ou dégrossissement des facettes).
Le sciage : découpe de la pierre dans un plan de cristallisation non clivable, avec conservation de ses pointes.
Le débrutage : arrondissement de la ceinture du diamant avec préparation de l’ébauche de la forme finale de la gemme.
La taille en croix : naissance des différentes facettes du diamant.
Le brillantage : polissage intégral de la pierre au niveau de chacune des facettes pour supprimer les imperfections.

Devenir diamantaire : formation et débouchés

La formation initiale pour devenir diamantaire repose sur un CAP Lapidaire option diamant sur 2 ans (niveau V). Dans le cas où le CAP est préparé dans le cadre d’une formation professionnelle continue, des cours d’initiation ou de perfectionnement sont proposés de façon hebdomadaire. La formation se déroule autour des techniques de taille, de préparation des gemmes abîmées, etc.

Un diamantaire débutant touche en moyenne 1 500 euros mensuels de salaire. En fonction de la clientèle et de la reconnaissance acquise dans le milieu, ce salaire peut vite grimper. Le chiffre d’affaires du diamantaire est notamment assuré par ses travaux de taille et d’ajustement des pierres, les commandes qu’il reçoit des maisons joaillières, etc. Le diamantaire exerce son métier dans un atelier personnel ou intégré aux sociétés de négoce.

L’achat de diamants se fait également auprès du diamantaire même si parfois il se fait de façon inégale par rapport aux autres intervenants du marché diamantaire, à l’instar des détaillants et grossistes en pierres, les joailliers, les négociants ou courtiers en pierres.