Les diamants les plus rares sont surtout ceux avec des couleurs prononcées, contrastant avec le classique blanc. D’un coloris à l’autre, la pierre précieuse se positionne sur des degrés de rareté totalement différents. Zoom sur les diamants les plus rares.

Diamant rose brut très rare en Australie

Diamant rose brut très rare en Australie.


L’élite des diamants les plus rares

Le diamant rouge

À l’origine du diamant rouge, la pression extrême pendant sa formation, les défauts liés à l’hydrogène et la présence de graining (zones de couleurs). La gemme rouge devient encore plus rare et chère lorsqu’elle présente des nuances de violet. The Argyle Mine en Australie est réputé pour ses célèbres diamants rouges découverts. Avec son introduction sur le marché diamantaire en 1988, le diamant rouge a su ravir les plus illustres maisons joaillières. On trouve le diamant rouge en Australie, au Brésil, en Russie et en Tanzanie.

Le diamant vert

Il doit sa magnifique couleur printanière à une irradiation naturelle après une exposition à un rayonnement d’uranium. Les diamants verts dépourvus de teinte secondaire sont particulièrement rares. Beaucoup de ces gemmes brutes présentent une coloration se limitant à une fine couche en surface. Une fois les opérations de taille effectuées, cette couche verte disparaît pour laisser la place à la teinte secondaire (jaune, brun, bleu, gris…). On trouve le diamant vert au Brésil, au Bornéo, en Sierra Leone, au Congo, au Venezuela et en Cote d’Ivoire.

Le diamant violet

Sa couleur est une pure merveille, entre le magenta et le bleu. À l’origine du diamant violet, des défauts liés à l’hydrogène dans la structure moléculaire de la pierre. On l’appelle également diamant pourpre. La pierre précieuse violette peut présenter des teintes secondaires allant du gris au rose. Sa couleur n’est pas sans rappeler celle de l’améthyste. Cependant, très peu de diamants violets célèbres sont répertoriés. On en trouve que très rarement dans des mines en Australie et en Russie.

Le diamant bleu

Son bleu nous attire comme un aimant. Il résulte de lacunes de carbone et de la présence d’un type particulier d’impuretés dans la gemme : le bore, un métalloïde trivalent rare dans l’écorce terrestre. Très prisé en joaillerie, le diamant bleu a vu sa valeur passer du simple au triple en à peine deux années. Son évocation n’est pas sans rappeler le souvenir du Titanic, avec le Coeur de l’Océan.

Diamants fancy très rares à rares

Le diamant rose

Il s’agit sans conteste du diamant le plus rare le plus poétique. Exerçant un certain magnétisme, le diamant rose doit sa précieuse couleur à la présence d’hydrogène dans sa structure moléculaire. On parle de graining. Le diamant rose est l’une des pierres précieuses les plus en vogue, notamment mise au goût du jour par Jennifer Lopez en 2002. Alors que la demande explose, le géant minier Rio Tinto surfe sur la tendance en proposant à quelques privilégiés, des pierres roses extraites de sa mine australienne.

Le diamant orange

Avec sa couleur piquante et acidulée, le diamant orange est l’une des spécimens les plus rares du diamant. Sa couleur chaude et pimpante résulte d’une réaction entre l’azote et l’hydrogène. Alors que les collectionneurs du monde entier s’arrachent le marché du diamant orange, la gemme reste particulièrement prisée chez Tiffany & Co (Bague Fleur diamant orange) et Chaumet (Bague Abeille Attrape-moi si tu m’aimes). On en trouve rare en Afrique du Sud.

Les diamants les plus «modestement» rares

Le diamant brun

On le présente sous différentes couleurs selon le degré d’intensité du brun : diamant champagne, diamant cognac, diamant chocolat, diamant café, etc… Le diamant brun doit sa couleur chaude à la présence d’azote et d’hydrogène dans la gemme ou à un système de graining (zones de couleurs). Une telle pierre précieuse se trouve dans les gisements miniers de pays tels que l’Australie, l’Angola et la Côte d’Ivoire. C’est la gemme qui illustre merveilleusement bien les changements de saison.

Le diamant noir

On ne le présente plus. Il s’agit de la plus mystérieuse des pierres précieuses. Le diamant noir doit sa couleur à la présence de nombreuses fractures dans la pierre. Celles-ci sont surtout des inclusions sombres de type carbone graphite. Longtemps délaissé, le diamant noir a connu la gloire sous les mains expertes du joaillier suisse De Grisogono qui a su en faire, un pur exploit. Le diamant noir est localisé dans certains gisements miniers en Afrique du Sud et en République Centrale d’Afrique.

Le diamant gris

Il est caractérisé par une couleur sobre. Le diamant gris est un précieux trésor de la nature dont la couleur est due à des défauts liés à l’hydrogène ainsi qu’à des traces de bore dans la gemme. Surtout produits en Russie et au Congo, une telle gemme a la particularité de se présenter à l’état brut sous un poids à deux chiffres.

Le diamant jaune

Avec sa couleur solaire, le diamant jaune est une gemme d’exception, l’une des plus rares présentes sur Terre. Produits dans certains endroits du monde (Angola, Canada, Venezuela, Sierra Leone…), le diamant jaune ou diamant jonquille selon l’intensité de la couleur, s’est fortement illustré dans l’univers de la joaillerie et à l’occasion de ventes aux enchères inoubliables. Parmi les célèbres diamants jaunes : Jubilée, Sun Drop…