Réputé pour son caractère solaire, le diamant jonquille est l’une des gemmes les plus prisés dans les réalisations joaillières. Il se veut captivant, rayonnant et étincelant. Découvrez le fameux diamant à la couleur jaune nicotine, une merveille de la nature.

Diamant jonquille borneo

Diamants jonquille de Bornéo.


Origine du diamant jonquille, un incontournable de la joaillerie

Avec son jaune intense, le diamant jonquille fascine autant qu’il brille de mille feux. Cette pierre précieuse doit sa belle couleur à sa teneur en nitrogène (on parle communément d’azote). Caractérisé alors par une couleur jaune « nicotine », le diamant jonquille révèle une teinte vive, franche et acidulée, un brin sanguinaire.

Le diamant jonquille est défini notamment par la force ou la densité de sa couleur. Ce critère est qualifié ainsi :

  • « Light Fancy Yellow » pour une couleur moins dense que les autres (fade)
  • « Fancy Yellow » pour une couleur plus prononcée
  • « Fancy Yellow Intense » ou « Fancy Yellow Vived » pour un jaune plus intense (le plus cher)

Le marché du diamant jaune présente plusieurs types de gemmes présentant une base ou des reflets dans des tons acidulés. On les classe dans les catégories suivantes :

  • « Orangy Brown » : désigne une couleur de diamant caractérisée par une base orange avec des reflets bruns.
  • « Yellowish Orange » : désigne une teinte de pierre marquée par une base jaune et des reflets orangés.
  • « Orangy Yellow » : désigne une couleur de gemme caractérisée par une base orangée et des reflets jaunes.

La couleur du diamant jonquille peut être modifiée par des traitements comme l’irradiation.

Autres caractéristiques du diamant jonquille

Malgré sa couleur pimpante, le diamant jonquille, comme tout diamant jaune, présente rarement une pureté sans faille. Il contient ainsi souvent d’importantes inclusions notamment à la surface de la pierre précieuse. Ce qui a tendance à tendre vers la baisse, le prix du diamant jonquille.

En matière de lithothérapie, une médecine non conventionnelle qui utilise notamment les pierres pour traiter et guérir des maux, le diamant jonquille présente de nombreuses vertus. Véhiculant une bonne énergie et des ondes positives, cette pierre jaune intense est purificatrice d’esprit, source de bonne humeur, de joie et de gaieté. Régénératrice du dynamisme cellulaire, elle soulage les maux dentaires, respiratoires et stomacaux.

Favorisant les relations d’amitié, le diamant jonquille convient au chakra du plexus solaire. Et on le retrouve dans de nombreuses collections joaillières.

Le diamant jonquille à l’honneur chez les grands joailliers

La Maison Alexander Fuchs aime travailler les matières de prestige. Le diamant jonquille est fabuleusement mis à l’honneur dans l’inoubliable collection « Jonquille ». Dans chaque bijou (bague, bracelet, collier et parure), la gemme est magnifiquement montée sur un chaton serti 4 griffes en or jaune, blanc ou rose. L’originalité de cette collection est encore plus marquée par le montage sur fil fluorocarbone, une matière quasi-transparente chère à Alexander Fuchs. Le joaillier met ainsi sa créativité et la beauté du diamant jonquille au service de l’Institut Curie dans la lutte contre le cancer.

www.alexanderfuchs-diamantaire.com

Le diamant jonquille a également la cote auprès de Tiffany & Co. Le célèbre joaillier new-yorkais bénéficie en priorité des redoutables diamants jaunes de l’Ellendale Diamond Mine en Australie, hautement convoités. Tiffany & Co fait ainsi fleurir sur des pièces d’exception, le diamant jonquille. Le joaillier en pare même les célèbres classiques qui ont fait son succès. Et cerise sur le gâteau, la Maison Tiffany & Co détient le plus gros diamant jaune du monde. Taillé en coussin, il pèse pas moins de 128,54 carats.

www.tiffany.fr

Pour clore ce fabuleux chapitre sur le diamant jonquille, rappelez-vous de la prestigieuse vente de diamant jonquille, réalisée par le joaillier réputé Fred Samuel chez Maxim’s. Avec sa parure le « Soleil d’or » de 105,54 carats, le joaillier réalisa une belle opération de vente en 1977 auprès du frère d’un magnat du pétrole. Onze ans après, son diamant jonquille « Soleil de Paris » de 70,62 carats fut présenté aux yeux du monde.

www.fred.com