Le diamant d’investissement constitue un des placements les plus avantageux. Face à l’instabilité économique, le diamant est devenu une valeur refuge comme l’or. Jouissant d’une belle valorisation dans le temps, la pierre précieuse suscite les curiosités en matière d’investissement.

Investissement dans le diamant

Investissement dans le diamant.


Le diamant d’investissement, qu’est-ce que c’est ?

Le diamant d’investissement est un diamant certifié selon des normes internationales en gemmologie. On le reconnaît de deux manières différentes : un numéro de certificat marqué au laser ou sa protection en plexiglas combinée à un emballage sous vide. Le diamant d’investissement a la particularité de présenter une marge importante entre le cours d’achat et le cours de vente.

Le diamant possède toujours une contre-valeur substantielle. Il a la capacité de présenter une très grande valeur dans un faible volume. Plus les ressources s’épuisent, plus la valeur du diamant augmente de façon naturelle. Il existe tellement de diamants (les incolores et les colorés) qu’il est difficile d’établir un cours boursier comme pour les métaux précieux.

Toutefois, le Rapaport Diamond Report est le seul standard international pour la tarification des diamants incolores. Les premières listes de prix des diamants furent établies à partir de 1978 par Martin Rapaport, fils de diamantaire. Disponible pour les seuls abonnés (les professionnels), le RapList détermine les prix du diamant à travers les critères de poids, de taille, de couleur et de pureté.

Pourquoi investir dans le diamant ? À cause de sa stabilité, de sa résistance, de son envergure, de sa croissance annuelle exemplaire, de sa rareté et de sa place à l’international.

Les critères pour le diamant d’investissement

On se demande toujours quelle qualité de diamant choisir. Pour un diamant d’investissement :

– Le poids doit être supérieur à 1 carat (0,2 gramme),
– la forme la plus illustre reste la taille brillant rond, caractérisée par ses 57 facettes et disposant de qualités optiques exceptionnelles,
– la pureté à privilégier est l’Internally FlawLess (IF), qui indique un diamant d’une grande pureté à la loupe (Loupe Clean – LC). À défaut, préférez la qualité en dessous, la VVS (Very Very Small Inclusions) où les inclusions sont très très minuscules et difficiles à détecter à la loupe,
– la couleur la plus recherchée se situe entre le Blanc Exception + (D) et le Blanc Extra + (F),
– les proportions, le poli et la symétrie du diamant doivent être de qualité Excellent ou Very Good (très bonne),
la fluorescence doit être nulle (None) ou très légère (Very Slight ou Faint en anglais),
– le certificat de gemmologie du diamant doit provenir de laboratoires d’expertise à renom comme le G.I.A ou Gemological Institute of America (USA), le H.R.D ou Hoge Raad Voor Diamant (Belgique) et l’I.G.I ou International Gemological Institute (Belgique). Cette carte d’identité atteste des caractéristiques du diamant.

Comment investir dans le diamant ?

Vers qui vous tourner lorsque vous souhaitez investir dans le diamant ? Il convient de trouver l’interlocuteur idéal. Privilégiez les sociétés ayant pignon sur rue dans votre pays de résidence, créées depuis de nombreuses années, jouissant d’une bonne réputation et vérifiez surtout sur le site d’information www.societe.com.

Vous pouvez faire appel à un courtier en diamant, un négociant, un grossiste, un diamantaire… toujours en faisant jouer la concurrence. Seuls ces professionnels ont l’accès aux plus prestigieuses bourses diamantaires : à Anvers, en Bombay, à Tel-Aviv, à Londres, à New-York.

Voici quelques interlocuteurs reconnus dans l’achat de diamants d’investissement : diamantaires en France.