L’univers des pierres précieuses, à la fois féerique et envoûtant, nous transporte comme un effet arc-en-ciel avec des couleurs chatoyantes, gourmandes et enjouées. Si les teintes les plus populaires sont le blanc, le rouge, le bleu et le vert, d’autres se veulent également exceptionnelles.

Diamants de couleur ou fancy diamonds

Diamants de couleur ou fancy diamonds.


Le diamant et ses différentes couleurs

Le diamant illustre à lui seul l’univers brillant de la joaillerie de luxe. Symbole de raffinement et de
prestige, la pierre précieuse captive à travers ses magnifiques couleurs aux intensités variables : claire – normale – intense – vive. Ces diamants « fancy colors » se distinguent en différentes teintes.
Si le diamant jaune doit sa couleur à la présence d’azote, les diamants rouge (et rose) doivent les siennes à une compression anormale de leur structure (résultat de la pression subie durant la formation). Pour sa part, la gemme verte résulte de l’irradiation naturelle qu’elle a subie une fois exposée au rayonnement de l’uranium.
Le diamant bleu comporte des traces de bore, d’où sa couleur d’excellence. Quid du très mystérieux diamant noir, son origine « extra-terrestre » et ses conditions de formation lui témoignent de sa couleur noire. Un astéroïde tombé sur la Terre, il y a de cela 3,8 milliards d’années, serait à l’origine de la gemme noire.
Les diamants de couleur peuvent aussi être dus à des défauts de formation liés à l’hydrogène (diamant violet). Dans la structure moléculaire de la pierre précieuse, lorsqu’un atome d’azote isolé est piégé par une lacune ou qu’une lacune soit piégée dans un ensemble d’azote, cela donne du diamant brun ou du diamant orange.

L’émeraude ou la pierre précieuse verte

Variété du béryl, l’émeraude est une pierre précieuse d’exception. L’histoire nous rappelle qu’elle fut la gemme préférée de Cléopâtre. Composant de prestigieuses parures, le diamant vert doit sa belle coloration à la présence de chrome et de vanadium (et parfois de fer) dans sa composition. Selon son pays d’exploitation, la gemme présente plusieurs teintes dans le champ chromatique vert : vert-bleuté, vert Véronèse, etc. Désignée comme un « cœur de pierre », l’émeraude est à croquer !

Le saphir ou la pierre précieuse bleue

Rayonnant de couleur, le saphir est surtout reconnu comme étant une pierre bleue (due à la présence de fer et de titane). Considéré comme « la plus belle chose » en hébreux, le saphir est une variété du corindon. Il peut présenter plusieurs variations de couleur de la pierre précieuse à cause de la présence d’oxydes ou d’impuretés. Les saphirs jaune et vert doivent leur couleur à la présence de fer, le saphir rose au chrome, le saphir violet au vanadium. L’un des saphirs les plus prisés reste le « Padparadja » de couleur rose-violacée ou rose-orangée.

Le rubis ou la pierre précieuse rouge

Symbole du feu et de la passion, le rubis est une pierre précieuse de caractère. Variété de corindon comme le saphir, le rubis est reconnu pour sa couleur rouge exceptionnelle. La pierre précieuse la doit notamment à la présence d’oxyde de chrome dans sa composition (avec parfois du fer donnant lieu à une légère coloration

brune). Le rouge du rubis s’inscrit sous différentes teintes (vermeil, rouge écarlate, rose, carmin, pourpre, etc.). Mais la plus populaire et la prisée de toute est le rubis « sang de pigeon » provenant de la Birmanie.