L’achat d’un diamant est un moment précieux et important. Diamantsprives.fr vous délivre de précieux conseils pour l’achat d’un diamant taillé. Ils vous seront très utiles pour ne pas vous perdre.

Conseils sur l'achat d'un diamant taillé

Conseils sur l’achat d’un diamant taillé.


Conditions optimales pour l’achat d’un diamant taillé

Achetez toujours un diamant à la lumière du jour avec une exposition vers le nord. Une astuce pour voir la véritable couleur de la pierre. Évitez coûte que coûte le tube fluorescent. Sinon, utilisez une lampe à lumière froide servant notamment pour le tri des diamants. Cette dernière possède une lumière proche de celle du jour. Des bijouteries en vendent.

Exigez toujours un certificat de gemmologie pour les diamants ayant un poids supérieur à 0,50 carat. Assurez-vous qu’il soit réalisé par un laboratoire de gemmologie de renom (GIA, EGL, AGS, IGI, HRD, LFG…). Un tel document, présenté comme la pièce d’identité du diamant, reprend les principales caractéristiques de la pierre : poids, taille, couleur, pureté, fluorescence, proportions, symétrie, poli, provenance, prix, etc. N’omettez pas que le certificat de gemmologie du diamant n’est pas une garantie de qualité. Il peut autant être de bonne ou de mauvaise qualité. Il faut donc savoir bien déchiffrer un certificat d’authenticité. Les mentions « clarity enhanced » et « color enhanced » indiquent un diamant de pureté et de couleur artificiellement modifiées. Un tel changement fait chuter le prix de la pierre à hauteur de -60% à -80%.

D’un diamant à l’autre, des différences de prix peuvent exister. Tout dépend des critères 4C de classification du diamant. Vérifiez toujours ces éléments avant tout achat d’un diamant taillé.

Pour suivre le cours du diamant : il existe l’incontournable Rapaport Diamond Report. Ce standard de tarification du diamant fut mis au point en 1978 par l’entrepreneur américain Martin Rapaport. Les tableaux du Rap List se composent de lignes et colonnes combinant les différents critères de classification du diamant (poids, pureté, taille, couleur) pour en définir les prix. Le Rapaport Diamond Report est réservé aux abonnés (les professionnels notamment). Rendez-vous sur Diamonds.net.

À éviter ou à préférer pour l’achat d’un diamant taillé

Une très forte fluorescence ou une proportion « poor » ou mauvaise, font considérablement baisser le prix d’un diamant d’une telle nature. Préférez une pierre présentant une fluorescence nulle ou faible. De même, privilégiez un diamant ayant une qualité de taille très bonne (very good) ou bonne (good). Optez pour un diamant de finition (symétrie et poli) très bonne (very good) ou bonne (good). Évitez la finition moyenne (medium) et mauvaise (poor).

Achetez vos diamants chez un professionnel ayant pignon sur rue, reconnu dans le milieu. Méfiez-vous des sociétés ou courtiers étrangers, proposant des prix alléchants pour leurs pierres. Ils n’ont généralement pas d’adresse fixe dans votre pays de résidence. Il serait alors très difficile de faire une réclamation contre une société fantôme en cas de problème. Préférez les sociétés ayant une solide réputation, créées depuis de nombreuses années et disposant de solides références professionnelles.
Exigez toujours une facture d’achat. Un document qui peut servir en cas de recours pour un remboursement, pour l’assurance, etc. Achetez un diamant sans facture revient à l’acheter de façon illégale. De tels diamants peuvent servir dans le financement de conflits armés. À éviter à tout prix.

Il vous faut également une facture pour prouver que vous avez acheté un diamant en payant la TVA. Cela vous évitera des ennuis avec les services de douane et le fisc. Vous prenez aussi le risque d’acheter chez un receleur. La prudence est alors de rigueur lors de l’achat d’un diamant taillé.